MOSISS

Stratégies de suivi en service pour les sous-stations innovantes

Durée : 24 mois (2020-2022)

Contexte

Dans le monde entier, les parcs éoliens flottants sont considérés comme l’un des meilleurs candidats pour atteindre les objectifs d’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique. Au large, les vents sont plus intenses et réguliers et les interactions avec d’autres activités sont plus limitées, ce qui améliore l’acceptabilité de ce type de ferme EMR. Les sous-stations électriques offshores des premiers parcs commerciaux français seront installées sur pieux, bien que les profondeurs soient plus importantes que pour les parcs posés conventionnels. En revanche, les prochains appels d’offres concerneront des zones plus éloignées de la côte, rendant une solution fixe inenvisageable économiquement. Il est donc essentiel, dans un avenir proche, d’accélérer le développement de sous-stations flottantes, notamment avec un suivi en service des composants électriques et mécaniques (structure et ancrage) afin d’optimiser les coûts liés aux phases d’opération et de maintenance.

Objectifs

Etablir et démontrer une méthodologie complète de suivi en service au niveau électrique et mécanique (structure et ancrage) des sous-stations offshores flottantes avec les solutions actuellement disponibles et identifier les défis à relever pour les technologies futures.

Contenu scientifique et technique

  • Synthèse des retours d’expérience et définitions des besoins spécifiques liés aux sous-stations offshores flottantes
  • Mise au point d’une approche d’optimisation de la maintenance : identification des risques pour les sous-stations offshores, identification des processus de dégradation et développement de modèles simplifiés, détermination de la fiabilité du système en prenant en compte le suivi en service au niveau électrique et mécanique
  • Spécification du suivi en service pour les aspects électriques et mécaniques : performance, redondance

Ressources

Fiche projet (PDF)

Partenaires et financement

Ce projet est piloté par l’Université de Nantes et France Energies Marines.

Innosea An Loc Company Logo

Le budget total du projet est de 892 k€.

Ce projet bénéficie d’un financement de France Energies Marines, de ses membres et partenaires, ainsi que d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme des Investissements d’Avenir.

Crédit photo : Atlantique Offshore Energy

Écran en superposition fermé pour la recherche