L’Institut

L’Institut pour la Transition Energétique dédié aux énergies marines renouvelables

Un Institut bien armé pour soutenir le secteur des EMR

Une équipe pluridisciplinaire de 46 collaborateurs, quatre thématiques de R&D, un modèle de collaboration public-privé partagé avec sept autres Instituts pour la Transition Energétique (ITE) et huit Instituts de Recherche Technologique (IRT) : voilà France Energies Marines résumé en quelques chiffres. Ces derniers dessinent les contours d’un Institut particulièrement bien armé pour soutenir la R&D du secteur des énergies marines renouvelables, composante clé du futur mix énergétique de la France et de l’action de l’Europe dans la construction d’un monde décarboné.

Plaquette de présentation de l’Institut

L’année 2020 en vidéo

Une mission : valoriser et contribuer à la R&D de la filière EMR

Fournir, valoriser et alimenter l’environnement scientifique et technique nécessaire pour lever les obstacles auxquels est confronté le secteur des énergies marines renouvelables : telle est la mission de France Energies Marines. Celle-ci se décline suivant trois axes :

  • Stimuler la compétitivité de la filière,
  • Accentuer l’attractivité des territoires,
  • Accompagner les autorités régionales et nationales.

L’Institut en vidéo

R&D collaborative et services de R&D au cœur des activités de l’Institut

Les activités de l’Institut sont majoritairement tournées vers la R&D collaborative comprenant la réalisation de travaux de recherche, mais également le montage, la coordination et le pilotage scientifique de projets. Quatre programmes de recherche transversaux et complémentaires ont été définis : caractérisation de sites, dimensionnement et suivi des systèmes, intégration environnementale et optimisation des parcs. Pour pérenniser son modèle de développement, France Energies Marines a élaboré son offre de services en s’appuyant sur une analyse fine du marché ainsi que les savoir-faire et moyens issus majoritairement des programmes de R&D. Elle s’articule autour de quatre axes : ingénierie et développement logiciel, études et audits, instruments et performance ainsi que représentation et coordination. L’Institut s’implique aussi fortement dans plusieurs activités transversales dont le but est toujours le soutien au développement des énergies marines renouvelables.

Rapport d’activité 2019

Feuille de route S&T

Un partenariat public-privé fédérant les principaux acteurs du secteur

Face à un secteur intrinsèquement dynamique, le partenariat de France Energies Marines a toujours su rassembler une trentaine d’entités du public et du privé, avec une constante volonté d’ouverture à de nouveaux associés et contributeurs. Depuis sa création, son ancrage dans l’écosystème est assuré par les pôles de compétitivité mer Bretagne Atlantique et Méditerranée. La dimension nationale, originale pour un ITE ou un IRT, se mesure par la présence des collectivités régionales du littoral métropolitain et outre-mer. Les structures académiques, établissements de recherche ou institutionnels apportent l’excellence et l’exigence en recherche marine. Quant aux maillons complémentaires de la chaîne de valeur des EMR, on y retrouve des énergéticiens, des développeurs, des industriels assembleurs et équipementiers, des bureaux d’études et de certification.

Arkolia Energies Logo
Innosea An Loc Company Logo
Pole Mer Bretagne Atlantique Logo
Region Normandie Logo
Pays De Loire Logo
Impression

Une montée en puissance depuis 2012

Les activités de l’ITE sont portées depuis le début de l’année 2020 par une SAS, mais l’équipe s’est progressivement constituée à partir de la labélisation octroyée en 2012 à l’Association de préfiguration France Energies Marines. Créée suite à une réflexion nationale sur l’intérêt de bâtir une plateforme technologique nationale des énergies marines renouvelables, cette première structure a réuni un large partenariat avec les principaux acteurs du secteur. Des premiers projets ont été cofinancés par les membres fondateurs. En 2015, une convention-cadre souscrite avec l’ANR dans le cadre du Programme des Investissements d’Avenir a permis le doublement des financements par l’Etat. Cette nouvelle impulsion a marqué le départ d’une croissance continue de France Energies Marines. Sur la période 2012-2018, qui précède le conventionnement en ITE, plus de 35 projets ont été réalisés et 10 M€ ont été opérés par l’Institut. Grâce au schéma collaboratif représentant un effet levier significatif, ce sont au total 27 M€ qui ont été dédiés à la R&D pour les EMR.

Tous nos projets

Notre offre de services

Pourquoi l’ITE France Energies Marines est-il une SAS ?

France Energies Marines a pris la forme juridique d’une SAS pour être en mesure de créer de la valeur avec les résultats de sa recherche. L’Institut peut ainsi répondre aux attentes du marché et disposer d’actionnaires qui partagent les risques d’investissement, mais aussi les opportunités d’affaires. Cependant, la caractéristique d’un ITE, qui justifie le soutien des Investissements d’Avenir, consiste à disposer d’un engagement pluriannuel pour mener une recherche collaborative avec des équipes académiques et le secteur industriel. Il existe donc un cercle plus large que celui des actionnaires : celui des contributeurs qui, comme les associés, ont établi avec l’ITE une convention pluriannuelle autour d’une feuille de route scientifique et technologique. Chaque année, des projets compatibles avec celle-ci sont élaborés grâce à l’apport intellectuel et financier des associés, contributeurs et partenaires de l’ITE, abondé par l’Etat. Avec ces règles, l’ITE constitue un outil original de soutien qui ne doit pas être confondu avec une agence de financement. L’Institut dispose de la capacité de coordonner des projets, mais aussi d’y développer une expertise propre, complémentaire de celle de ses membres. Le credo de France Energies Marines, c’est d’assurer la transversalité et la multidisciplinarité qui paraît indispensable pour mener à bien un projet d’EMR, à l’échelle du parc, du prototype ou du sous-système.

2009

Tenue du Grenelle de l’Environnement

Après les premiers travaux réalisés par l’Initiative Partenariale Nationale pour l’Emergence des Energies Marines (IPANEMA), ce Grenelle poursuit la construction collective d’une stratégie nationale des EMR. Parmi les recommandations émises figure l’urgence de créer une plateforme technologique nationale des énergies marines, catalysant la recherche partenariale et coordonnant la mise en place de sites d’essais en mer indispensables à la validation des technologies.

Création de France Energies Marines

Déposé en mars 2011, le projet France Energies Marines obtient une labélisation officielle un an plus tard. Monté en réponse à l’appel à projet sur les Instituts d’Excellence en matière d’Energies Décarbonées (IEED), il repose sur un partenariat public-privé particulièrement large, traduisant une ambition nationale forte en matière de R&D dédiée aux énergies marines renouvelables.
0,6 millions d’euros de budget annuel
12 collaborateurs

2012
2015

Signature d’une convention cadre avec l’ANR

Cette signature se concrétise par la mise en place d’un processus original d’appels à projets, soutenu par le Programme des Investissements d’Avenir et coordonné par l’ANR. Il permet de cofinancer des projets sur la base de thématiques issues de la feuille de route européenne de développement stratégique des énergies marines, adaptées par France Energies Marines aux attentes des industriels français. Dans ce cadre, l’institut monte et gère l’ensemble des projets proposés par ses membres.
11 projets de R&D
xx millions d’euros de budget annuel
15 collaborateurs

Conventionnement en tant qu’Institut pour la Transition Energétique (ITE)

Cette décision de l’Etat français permet de pérenniser le développement des activités de l’Institut et d’amplifier les efforts de R&D mutualisées de la filière française. Les priorités stratégiques sont la réduction du coût des EMR et leur insertion dans le milieu marin.
+ de 55 projets de R&D
2,5 millions d’euros de budget annuel
40 collaborateurs

2019
Écran en superposition fermé pour la recherche