DTOCEANPLUS

Outils de conception avancés pour l'innovation, le développement et le déploiement de systèmes de récupération d'énergies des océans

Durée : 36 mois (2018 - 2021)

Contexte

La feuille de route pour les énergies océaniques indique que ces dernières pourraient répondre à 10 % de la demande en électricité de l’Union Européenne d’ici 2050. Les mers et les océans pourraient donc jouer un rôle important pour relever l’un des plus grands défis actuels de l’Europe. Ce dernier consiste à assurer la transition énergétique d’un système basé sur les combustibles fossiles et importés vers un système flexible et interconnecté basé sur des ressources nationales propres, renouvelables et infinies. Les technologies permettant d’exploiter les ressources houlomotrice et hydrolienne ne sont pas encore assez matures pour être utilisées à grande échelle en raison du LCOE encore très élevé. Cet écueil peut être résolu grâce à des outils et des processus appropriés soutenant la croissance du marché et l’innovation technologique.

Objectif

Développer la 2e génération d’une suite d’outils logiciels open source de conception et d’optimisation de fermes houlomotrices et hydroliennes.

Contenu scientifique et technique

  • Identification des besoins des utilisateurs finaux.
  • Développement d’outils numériques pour l’innovation structurée, la conception par validation d‘étapes prédéfinies (ou stage-gating), le déploiement et l’évaluation de parcs houlomoteurs et hydroliens, du sous-système à la ferme entière.
  • Intégration des différents outils et test avec des scénarios réels afin d’obtenir un TRL de 6 en fin de projet.
  • Analyse de marché pour cette suite d’outils.

Ressources

Vidéo de présentation

Livrables publics (PDF en anglais)

Webinars de présentation des outils (en anglais)

Partenaires et financement

Ce projet est coordonné par Tecnalia.

Le budget total du projet est de 8 000 k€.

Ce projet bénéficie d’un financement du programme européen de recherche et d’innovation Horizon 2020.

Crédit photo : Tecnalia

Écran en superposition fermé pour la recherche