CARAVELE

Caractérisation du vent pour les applications aux énergies marines renouvelables

Durée : 36 mois (2017 - 2020)

Contexte

La caractérisation du vent souffre encore d’incertitudes concernant la description spatiale associée à des structures éoliennes à petite échelle, par exemple les effets orographiques. Dans le même temps, la définition de la forme du profil vertical du vent repose toujours sur des théories développées à partir d’observations terrestres. Ainsi, améliorer la caractérisation du vent s’avère crucial pour réduire les incertitudes dans l’évaluation des ressources et la conception des éoliennes.

Objectifs

Améliorer la caractérisation des vents extrêmes en combinant des modèles atmosphériques avec des observations satellitaires et in situ.

Contenu scientifique et technique

  • Développements méthodologiques pour l’extrapolation de vents de surface satellitaires à la hauteur des nacelles d’éoliennes.
  • Utilisation des observations réalisées avec un radar à synthèse d’ouverture (SAR) pour capturer la variabilité spatiale à haute résolution des champs de vent et les vents extrêmes, et couplage aux modèles de prévision de vent.
  • Essais en bassin à houle équipé de soufflerie pour étudier les interactions air/mer lors d’événements extrêmes.
  • Extraction des informations les plus précises à partir de plusieurs modèles atmosphériques puis combinaison à des observations utilisant des réseaux d’observation optimisés.

Ressources

Fiche projet (PDF)

Partenaires et financement

Ce projet est piloté par Ifremer et France Energies Marines.

Le budget total du projet est de 1 752 k€.

Ce projet bénéficie d’un financement de France Energies Marines, de ses membres et partenaires, ainsi que d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme des Investissements d’Avenir (ANR-10-IEED-0006-26).

Crédit photo : Pasja1000 / Pixabay

Écran en superposition fermé pour la recherche