DIONYSOS

Réseau numérique intelligent opérationnel à l’aide d’une approche hybride capteurs / simulations

Durée : 36 mois (2021 - 2024)

CONTEXTE

Dans le cadre du développement de l’éolien flottant, il y aura au moins 10 éoliennes opérationnelles dans les eaux françaises d’ici 2023. Elles constitueront un centre d’apprentissage précieux pour atteindre l’excellence opérationnelle et l’optimisation de la conception dans ce secteur, ce qui est crucial pour faire baisser le coût actualisé de l’énergie. La possibilité de mettre en œuvre les enseignements tirés des expériences de terrain dans leur propre système de jumeau numérique permettrait à l’industrie d’être parfaitement préparée lors du déploiement des parcs.

OBJECTIF

Développer et tester un système de surveillance de la fatigue des flotteurs et des lignes d’ancrage d’une éolienne flottante

CONTENU SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

  • Revue de la méthodologie de santé structurelle utile pour la durée de vie en fatigue des éléments des flotteurs
  • Test en mer des fonctionnalités grâce au déploiement de capteurs sur une éolienne offshore réelle
  • Assimilation des données des observations de terrain dans le jumeau numérique de l’éolienne flottante avec une méthodologie d’apprentissage automatique pour améliorer l’intégration entre les capteurs (vagues, vent, mouvements, surveillance de la santé structurelle) et les modèles numériques de l’éolienne flottante
  • Développement d’une plateforme web
  • Construction du jumeau numérique : calibration et déploiement des capteurs, développement d’outils numériques, détection des défauts, analyse des sorties, évaluation de l’apprentissage des méta-modèles, analyse multi-niveaux

RESSOURCES

Fiche projet DIONYSOS (PDF)

PARTENAIRES ET FINANCEMENT

Ce projet est piloté par France Energies Marines.

Logo INNOSEA 2021
Logo EOLFI Shell

Le budget total du projet est de 1 302 k€.

Ce projet bénéficie d’un financement de France Energies Marines, de ses membres et partenaires, ainsi que d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme des Investissements d’Avenir. ce projet est aussi soutenu financièrement par le Pôle Mer Bretagne Atlantique.

Crédit photo : Yohann Boutin

Écran en superposition fermé pour la recherche