OMDYN

Ombilicaux dynamiques pour les énergies marines renouvelables

Durée : 12 mois (2016 - 2017)

Contexte

Contrairement à l’éolien posé, l’éolien flottant se caractérise par l’utilisation d’éléments de câble de transport d’énergie déployés entre le fond marin et la surface, au niveau de la structure flottante support de l’éolienne. Ces éléments, dits câbles dynamiques, de plusieurs centaines de mètre de longueur, sont sollicités par les mouvements du support flottant, la houle, le courant marin, et sont de plus très sensibles au biofouling. Ces câbles dynamiques sont aussi importants pour tous les systèmes de récupération d’énergies marines renouvelables flottant : énergie thermique des mer, houlomoteur, hydrolien ou plateforme hybride.

Objectif

Identifier les principales orientations pour la réalisation d’un banc d’essais dédié aux tests en conditions réelles d’une méthode de monitoring du suivi en service des câbles dynamiques moyenne et haute tension.

Contenu scientifique et technique

  • Estimation des caractéristiques mécaniques des composants.
  • Modélisation numérique du comportement hydromécanique global du câble.
  • Caractérisation expérimentale en fatigue thermo-mécanique.

Partenaires et financement

Ce projet était piloté par Centrale Nantes et France Energies Marines.

Le budget total du projet était de 1 003 k€.

Ce projet a bénéficié d’un financement de France Energies Marines, de ses membres et partenaires, ainsi que d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme des Investissements d’Avenir (ANR-10-IEED-0006-09).

Crédit photo : France Energies Marines

Écran en superposition fermé pour la recherche