LISORE

Des sous-stations offshores innovantes à coût compétitif pour les EMR à horizon 2025

Durée : 15 mois (2019 - 2020)

Contexte

Habituellement, les fermes éoliennes en mer sont connectées au réseau terrestre via des sous-stations offshores posées. Cette technologie permettrait de connecter 62 % du potentiel français. Les 38 % restants représentent un défi technique. Les parcs éoliens flottants sont installés dans des eaux plus profondes entraînant des coûts trop élevés pour des sous-stations posées. Une solution flottante pourrait être plus pertinente, en parallèle au développement de câbles dynamiques supportant des niveaux de tension supérieurs aux solutions existantes. Ces derniers sont en effet nécessaires pour le raccordement aux machines et au réseau. La sous-station sous-marine représente également une alternative industrielle plausible qui n’a pas encore été envisagée pour la connexion haute tension.

Objectif

Identifier les verrous technologiques et les solutions potentielles qui permettront, à l’horizon 2025, de réduire le coût total des sous-stations en mer, pour les projets commerciaux de fermes d’éoliennes flottantes.

Contenu scientifique et technique

  • Etude de faisabilité technique de sous-stations flottantes ou sous-marines adaptées aux EMR
  • Etude de fiabilité du système et plan de maintenance associé
  • Evaluation économique de leur coût global de possession
  • Identification des verrous technologiques concernant les composants et les process requis pour des sous-stations innovantes dont le TRL est inférieur à 5

Ressources

Fiche projet (PDF)

Partenaires et financement

Ce projet est piloté par RTE et France Energies Marines.

Innosea An Loc Company Logo

Le budget total du projet est de 476 k€.

Ce projet bénéficie d’un financement de France Energies Marines, de ses membres et partenaires, ainsi que d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme des Investissements d’Avenir (ANR-10-IEED-0006-31).

Crédit photo : AdobeStock / Halberg

Écran en superposition fermé pour la recherche