INDUSCOL

Instrumentation et durabilité des structures multi-matériaux collées de systèmes d'énergies marines renouvelables

Durée : 36 mois (2016 - 2020)

Contexte

La durabilité des structures EMR sur des périodes allant jusqu’à 15 ans, demeure un enjeu majeur. La fabrication de ces structures repose sur des combinaisons de matériaux souvent assemblés par collage structural. La tenue à long terme (fatigue, résistance à l’environnement marin) de ce type de structures hybrides reste encore peu connue et nécessite des travaux de recherche. Cette méconnaissance entraîne l’utilisation de coefficients de sécurité surévalués, ou bien limite l’introduction de structures multi-matériaux innovantes. Il est ainsi indispensable d’étudier la durée de vie de ces structures multi-matériaux collées et de suivre tout particulièrement la santé du joint de colle en service.

Objectif

Mieux comprendre le comportement dans le temps de collages structurels multi-matériaux en milieu saturé.

Principales réalisations

  • Développement et démonstration d’une instrumentation au cœur du joint de colle et à l’interface colle/substrat
  • Proposition de modèles analytiques permettant d’optimiser les structures multi-matériaux collés en environnement marin et répondant aux exigences normatives
  • Actualisation et développement de règles de conception et de maintenance pour le dimensionnement de structures collées sous-marines

Conclusion

INDUSCOL a permis d’améliorer la compréhension du comportement d’assemblages multi-matériaux collés en fonction du temps passé dans un environnement humide. Le projet a également fourni des arguments scientifiques et un état de l’art des outils numériques visant à faire un choix quant à l’assemblage de structures hydrides par collage et à l’instrumentation des joints de colle. Les outils développés au cours d’INDUSCOL vont permettre de dimensionner les assemblages collés à l’état sain ainsi qu’à l’état vieilli.

Ressources

Fiche résultats (PDF)

Partenaires et financement

Ce projet était piloté par l’ENSTA Bretagne et France Energies Marines.

Le budget total du projet était de 910 k€.

Ce projet a bénéficié d’un financement de France Energies Marines, de ses membres et partenaires, ainsi que d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme des Investissements d’Avenir (ANR-10-IEED-0006-08).

Crédit photo : ENSTA Bretagne

Écran en superposition fermé pour la recherche