ECOSYSM-EOF

Préfiguration d’un observatoire des écosystèmes marins du Golfe du Lion en interaction avec les parcs éoliens offshore flottants

Durée : 24 mois (2020 - 2022)

Contexte

En 2021, trois fermes pilotes d’éoliennes offshores flottantes seront opérationnelles dans le Golfe du Lion. Par ailleurs, la concertation organisée par la Direction Interrégionale de la Mer Méditerranée a permis de définir 4 macro-zones, d’une superficie globale de 3300 km², sur lesquelles les appels d’offres de parcs commerciaux pourraient être lancés dans le cadre de la nouvelle programmation pluriannuelle de l’énergie.

L’intégration d’infrastructures telles que les éoliennes flottantes dans les milieux complexes, fragiles et convoités que sont les écosystèmes marins côtiers est un défi. Malgré des recherches menées dans divers cadres, dont de nombreux programmes scientifiques, notre compréhension des écosystèmes marins, intégrant toutes leurs composantes (avifaune, plancton, ichtyofaune, mammifères…) est encore insuffisante. Le développement de séries d’observation a souvent été suggéré pour pallier ce manque de données et de connaissances.

La mise en place d’un observatoire haute fréquence permettrait de fournir les connaissances nécessaires pour mieux comprendre les interactions entre les éoliennes flottantes et les écosystèmes marins afin d’optimiser l’intégration environnementale des parcs commerciaux.

Objectif

Proposer une architecture d’observatoire à haute fréquence et pouvant s’appuyer sur le réseau de câbles sous-marins des parcs du Golfe du Lion pour connaître l’état et l’évolution des écosystèmes marins en interaction avec les parcs éoliens flottants de grande puissance.

Contenu scientifique et technique

  • Etat de l’art des connaissances et des moyens d’observation disponibles concernant le fonctionnement des écosystèmes marins de Méditerranée (poissons, cétacés…).
  • Evaluation de l’instrumentation actuellement utilisée et/ou développée par la recherche académique et le secteur privé.
  • Synthèse des besoins de mesures pour l’observation des écosystèmes marins ainsi que des contraintes techniques et environnementales associées.
  • Rédaction d’un cahier des charges des architectures potentielles de réseaux d’observation.

Ressources

Fiche projet (PDF)

Partenaires et financement

Ce projet est coordonné par le Pôle Mer Méditerranée.

Le budget total du projet est de 470 k€.

Ce projet bénéficie d’une subvention de l’ADEME au titre de l’appel à projets de recherche « Energies durables » (2018-2019).

Crédit photo : Corlin

Écran en superposition fermé pour la recherche