DYNAMO

Suivi en service des câbles dynamiques

Durée : 26 mois (2020-2022)

Contexte

Les câbles dynamiques sous-marins, nécessaires pour exporter l’électricité produite par tous les systèmes EMR flottants, sont des composants critiques soumis à des contraintes beaucoup plus variées que leurs homologues statiques. Leur suivi en service revêt donc un aspect primordial. Certaines technologies sont utilisées pour la surveillance des câbles sous-marins, mais elles ont leurs limites et ne sont pas toujours adaptées pour le suivi d’un câble dynamique en opération.

Objectifs

  • Etablir des recommandations pour le déploiement à l’échelle de la ferme des solutions de suivi en service des câbles sous-marins
  • Proposer une feuille de route pour le développement des technologies de suivi en service prometteuses

Principales réalisations

  • Détermination des paramètres reflétant l’émergence de modes de défaillance, état de l’art des capteurs capables de détecter une modification de ces paramètres et des technologies prometteuses
  • Acquisition de données expérimentales sur les modes de défaillance locaux lors de campagnes d’essais électriques et mécaniques (tests de flexion, compression et traction)
  • Application de la méthodologie développée pour l’analyse de risque à des cas incluant différentes architectures de parcs et modes de défaillance

Conclusion

DYNAMO a permis d’élaborer des outils et recommandations pour le déploiement d’un réseau de capteurs à l’échelle de la ferme, destiné au suivi en service des câbles d’export et d’interconnexion. Ceux-ci s’appuient notamment sur des données expérimentales issues d’essais électriques et mécaniques menés sur des véritables portions de câbles multi-instrumentées.

Ressources

Rapport de recommandations DYNAMO en anglais (PDF)

Fiche résultats DYNAMO (PDF)

Vidéo des essais mécaniques

Partenaires et financement

Ce projet était piloté par EDF et Frances Energies Marines.

Logo Nantes Université
Logo Total Energies

Le budget total du projet était de 1 304 k€.

Ce projet a bénéficié d’un financement de France Energies Marines, de ses membres et partenaires, ainsi que d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du plan d’investissement France 2030. Il a également bénéficié du soutien financier d’EDF Renouvelables, de la région Bretagne et de la région Pays de la Loire.

Logo France 2030

Crédit photo : France Energies Marines

Écran en superposition fermé pour la recherche