BIODHYL

Caractérisation intégrative du biofouling et description des chargements hydrodynamiques

Durée : 36 mois (2022-2025)

Contexte

La tendance actuelle est de limiter ou supprimer les opérations de nettoyage au niveau des parcs afin de préserver leur effet récif, et ainsi réduire leur impact environnemental, tout en limitant drastiquement les coûts de maintenance. Ceci n’est possible que si le phénomène de biocolonisation est suffisamment compris pour être anticipé. Un focus sur les lignes d’ancrage et les câbles dynamiques semble indispensable, car ces composants clés sont présumés avoir un comportement hydromécanique et donc une usure différente une fois colonisés. La biocolonisation pouvant varier suivant les conditions environnementales, il est aussi nécessaire de caractériser le biofouling sur les sites des futurs parcs éoliens, hydroliens et houlomoteurs.

Objectifs

  • Mieux comprendre les impacts structurels et environnementaux du développement du biofouling sur les systèmes flottants
  • Identifier les techniques les plus fiables et robustes pour caractériser finement le biofouling de manière automatique

Contenu scientifique et technique

  • Caractérisation in situ du biofouling et étude de l’influence de paramètres tels que la durée d’immersion, la profondeur, les conditions physico-chimiques et l’hydrodynamique du site
  • Développement de méthodologies pour combiner approche morphologique et métabarcodage en vue de mieux caractériser le biofouling
  • Définition et caractérisation de groupes hydromécaniques de biofouling basés sur les différents comportements fluide-structure donnés par la littérature scientifique et affinés par des essais mécaniques
  • Construction d’un modèle numérique générique à échelle 1 d’une éolienne flottante incluant ancrages et câble dynamique
  • État de l’art des technologies permettant d’automatiser la reconnaissance et la métrologie du biofouling, puis spécification d’un programme de qualification

Ressources

Fiche projet BIODHYL (PDF)

Partenaires et financement

Ce projet est piloté par France Energies Marines.

ocean winds logo
Logo Total Energies
Logo EOLFI Shell
Logo RWE
Logo Nantes Université

Le budget total du projet est de 1 607 k€.

Ce projet bénéficie d’un financement de France Energies Marines, de ses membres et partenaires, ainsi que d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du plan d’investissement France 2030. Il bénéficie également d’un apport financier public des régions Bretagne, Occitanie, Pays de la Loire et SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Crédit photo : France Energies Marines

Écran en superposition fermé pour la recherche