APPEAL

Approche socio-écosystémique de l’impact des parcs éoliens flottants

Durée : 48 mois (2018 - 2022)

Contexte

Suite au succès de l’appel à projets sur l’éolien flottant lancé par l’ADEME en 2015, l’installation de fermes pilotes sera prochainement opérée en Atlantique (1 site) et en Méditerranée (3 sites). L’intégration de ces infrastructures particulières dans les milieux complexes et convoités que sont les écosystèmes marins côtiers, est un défi du point de vue technique, juridique, sociétal et environnemental.

Objectif

Développer une approche intégrée pour mesurer les effets des parcs éoliens flottants sur le fonctionnement des socio-écosystèmes côtiers.

Contenu scientifique et technique

  • Acquisition de données environnementales des sites de Groix & Belle-Île et de Leucate.
  • Description de la structure et du fonctionnement du compartiment benthique de ces sites.
  • Caractérisation des réseaux trophiques benthiques jusqu’aux poissons vivant près du fond, sans pour autant y vivre de façon permanente.
  • Élaboration d’une base de connaissances spatialisées sur les activités humaines en mer.
  • Construction d’une démarche méthodologique permettant de mesurer l’acceptabilité sociale des infrastructures.
  • Modélisation et scénarisation aux horizons 2030 et 2050.
  • Étude des impacts juridiques et des activités de la pêche professionnelle et analyse du réseau des acteurs.
  • Modélisation du système socio-écologique

Ressources

Fiche projet (PDF)

Partenaires et financement

Ce projet est piloté par l’université de Bretagne Occidentale et France Energies Marines.

Le budget total du projet est de 2 036 k€.

Ce projet bénéficie d’un financement de France Energies Marines, de ses membres et partenaires, ainsi que d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme des Investissements d’Avenir (ANR-10-IEED-0006-25).

Crédit photo : France Energies Marines

Écran en superposition fermé pour la recherche