AFOSS-DC

Architecture et dimensionnement d’une sous-station offshore flottante pour des applications en courant continu

Durée : 36 mois (2022-2025)

Contexte

L’augmentation de la distance à la côte des futurs parcs éoliens offshores et les pertes d’énergie inhérentes à cette configuration font du courant continu haute tension (CCHT) une solution alternative et compétitive. La conception de sous-stations flottantes fonctionnant avec cette technologie soulève un certain nombre de questions nécessitant de la R&D. Il va ainsi falloir définir les composants électriques pour les applications CCHT en termes de poids, de volume et de sensibilité au mouvement du flotteur, tout en estimant les mouvements et vibrations typiques de la structure. Il va être crucial de dimensionner le câble dynamique CCHT et son système de connexion. Une méthodologie va devoir être définie concernant les questions de cybersécurité spécifiques aux sous-stations offshores flottantes. Enfin, le processus de qualification et les spécifications de l’infrastructure d’essai requise seront à clarifier.

Objectif

Étudier la sous-station offshore flottante CCHT en tant que système, en analysant les exigences fonctionnelles, les contraintes d’intégration, les risques et la fiabilité

Contenu scientifique et technique

  • Référence pour le dimensionnement : analyse du marché mondial, définition des sites géographiques et collecte des données météo-céaniques, définition des scénarios d’exploitation et de connexion au réseau
  • Systèmes électriques et topside : analyse fonctionnelle, liste des composants électriques, définition de l’architecture électrique, agencement du topside, calcul des mouvements de l’ensemble
  • Plateforme semi-submersible : dimensionnement, analyse des mouvements et des vibrations
  • Plateforme de type TLP : dimensionnement avancé et comparatif, analyse des mouvements et des vibrations, essais en bassin
  • Câbles dynamiques : dimensionnement de leur section transversale, définition de leur disposition et de leur connexion
  • Cybersécurité : architecture et cartographie, analyse des risques, mesures d’atténuation
  • Intégration du système : analyse des risques et de la fiabilité, optimisation de la maintenance, calcul de l’OPEX
  • Qualification : stratégie de validation et de qualification, analyse des écarts entre les règles et les normes, recommandations

Ressources

Fiche projet AFOSS-DC (PDF)

Partenaires et financement

Ce projet est piloté par France Energies Marines.

Logo Total Energies
Logo RWE
Logo Centrale Marseille

Le budget total du projet est de 1 491 k€.

Ce projet bénéficie d’un financement de France Energies Marines, de ses membres et partenaires, ainsi que d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du plan d’investissement France 2030. Il bénéficie aussi du soutien financier des régions Occitanie, Pays de la Loire et SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Logo France 2030

Crédit photo : Yohann Boutin

Écran en superposition fermé pour la recherche