TCP/OES

Programme de collaboration technologique sur les énergies océaniques

Durée : Depuis 2001

Contexte

Créée en 1974, l’Agence Internationale de l’Energie (IEA) mène un vaste programme de coopération à l’échelle mondiale en examinant tout l’éventail des questions énergétiques et en préconisant des politiques qui renforceront la sécurité, le développement économique, la sensibilisation à l’environnement et l’engagement. La mise en œuvre opérationnelle de ces actions est effectuée dans le cadre de 42 programmes de collaboration technologique, dont l’un est dédié aux énergies océaniques (TCP/OES).

Objectifs

Au travers d’une expertise internationale, favoriser la viabilité et l’adoption des systèmes de récupération d’énergie océanique en intégrant une démarche de développement durable. Factuels, empreints d’indépendance, élaborés de manière collégiale, les documents produits ont pour vocation à faire autorité.

Contenu scientifique et technique

  • Synthèse, échange et diffusion d’informations sur l’apparition ou le franchissement d’étapes clés de nouvelles technologies, notamment avec la publication du rapport annuel du TCP/OES, un document parfaitement informatif sur l’état de l’art mondial.
  • Cadre international pour l’élaboration d’indicateurs de performance.
  • Vérification et validation de la modélisation des systèmes de récupération d’énergie.
  • Evaluation du LCOE.
  • Procédures d’autorisation dans les Etats membres.
  • Évaluation et suivi des effets environnementaux au travers de l’OES-Environmental qui édite tous les quatre ans, un State of Science Report offrant un recueil incontournable sur l’évolution des méthodologies et des connaissances sur l’intégration environnementale des projets d’énergies océaniques.
  • Etude méthodologique et évaluation à l’échelle globale des création d’emplois.

Organisation

Le programme fédère 25 pays qui nomment chacun un délégué et son suppléant, constituant ainsi un Comité exécutif en charge de la conduite opérationnelle des actions du TCP/OES. Ce comité élit pour deux ans un président et deux vice-présidents. Des sous-groupes de travail thématiques sont constitués au sein du Programme afin de mener à bien les  différentes tâches qui lui incombent. France Energies Marines assure une des vice-présidences du TCP/OES, et à ce titre, représente le groupe d’experts lors de réunions internationales. L’institut anime aussi un groupe miroir français qui permet une meilleure diffusion des travaux et facilite la remontée des informations qu’il est souhaitable de partager au niveau international, assurant la publicité de la filière française et de ses progrès. France Energies Marines participe également au pilotage de plusieurs sous-groupes, dont celui destiné au recensement des emplois créés par les énergies océaniques à l’international.

Ressources

Chaîne YouTube (en anglais)

Publication du TCP/OES (en anglais)

Crédit photo : Dimitri Svetsikas 1969 / Pixabay

Écran en superposition fermé pour la recherche