Expert en développement d’analyse automatique d’images de biofouling (F/H)

  • Reference : FEM-SAS-2021-003
  • Type de poste : CDD
  • Durée : 12 mois
  • Localisation : Nantes (44) - Université de Nantes, Brest (29) - France Energies Marines
  • Télécharger l'offre

Description de l'offre

Ce poste est proposé dans le cadre du projet collaboratif ABIOP+, qui vise à combler les lacunes en matière de connaissances concernant le processus de biocolonisation des éoliennes offshores flottantes et ses effets potentiels sur des composantes spécifiques de ces systèmes. Des approches méthodologiques visant à caractériser le biofouling dans ce contexte seront développées à partir d’analyses d’images.

La personne recrutée travaillera à la fois à l’Université de Nantes, au sein de l’Institut de recherche en Génie civil et Mécanique (GeM, UMR CNRS 6183) et à France Energies Marines. Ces deux instituts travaillent ensemble à l’étude de la biocolonisation dans le domaine de l’éolien flottant afin de développer des outils et des méthodologies permettant une meilleure caractérisation de ses effets.

Missions

Vos missions seront les suivantes :

  • Assimiler et comparer les algorithmes d’analyse d’images (notamment ceux basés sur le deep learning et sur l’analyse de textures) afin de comparer ces différentes méthodes,
  • Mesurer la capacité de détection des algorithmes en les testant dans des environnements virtuels en suivant le protocole élaboré par l’Université de Nantes et ses collaborateurs,
  • Utiliser les algorithmes qui permettent la reconnaissance automatique des espèces qui composent le biofouling pour mesurer deux variables importantes (couverture et rugosité) d’une base de données d’images construite à partir des travaux du projet ABIOP+,
  • Travailler en collaboration avec les hydrodynamiciens de l’équipe afin d’identifier la précision de mesure des variables géométriques en regard de l’influence hydrodynamique du biofouling.

L’objectif final est d’améliorer la mesure de variables cruciales du biofouling, en particulier la rugosité de la biocolonisation, sur la base de l’analyse d’images prises dans différents environnements (i.e. montrant une luminosité ou une turbidité variable). Pour mener à bien ses missions, le candidat aura accès à une base d’images in situ. De plus, le candidat travaillera au sein du consortium multidisciplinaire du projet ABIOP+ qui fournira une expertise complémentaire en modélisation probabiliste, interactions fluides-structures, écologie benthique, biologie marine, caractérisation des matériaux, biocorrosion et développement de revêtements antisalissures. Le consortium comprend également les développeurs et les exploitants d’énergies marines renouvelables.

Compétences requises

Formation initiale et expérience professionnelle

  • Diplôme d’ingénieur ou doctorat en informatique, écologie numérique ou mathématiques (appliqués à la biologie)
  • Première expérience dans un des domaines cités ci-dessous

Connaissances spécifiques

Requises
Etude des algorithmes d’analyse d’images

Souhaitées
Connaissance des systèmes d’énergies marines renouvelables

Qualités professionnelles

  • Rédaction de rapports et de publications dans des revues scientifiques
  • Bonne capacité de communication en français et en anglais (oral, écrit)
  • Rigueur scientifique et analyse critique
  • Curiosité scientifique et réel goût pour les activités de recherche
  • Autonomie, organisation et force de propositions
  • Aptitude à travailler en équipe dans un esprit pluridisciplinaire
Candidater

EmploiExpert en développement d’analyse automatique d’images de biofouling (F/H)

Reference : FEM-SAS-2021-003

    Écran en superposition fermé pour la recherche