Chercheur postdoctoral en simulation à grande échelle appliquée à l’éolien offshore (F/H/X)

  • Reference : FEM-SAS-2024-280
  • Type de poste : CDD
  • Durée : 18 mois
  • Localisation : Toulouse (31) - CNRM
  • Télécharger l'offre

Description de l'offre

NEMO est un projet international mené par France Énergies Marines et Fraunhofer IWES, qui a débuté en novembre 2023 et s’étend sur plus de 30 mois. Cette initiative rassemble un consortium comprenant des partenaires académiques et industriels, favorisant la collaboration et tirant parti de l’expertise de divers domaines pour relever les défis complexes associés à l’énergie éolienne en mer.

L’objectif principal de NEMO est de développer des méthodologies et des outils innovants pour une évaluation complète de la turbulence sur les sites potentiels d’éoliennes offshore. Ce faisant, le projet vise à réduire les incertitudes entourant la caractérisation de la turbulence, permettant ainsi des considérations de conception plus précises et améliorant la faisabilité financière des projets d’éoliennes offshores.

Missions

En tant que chercheur postdoctoral en modélisation de la turbulence du vent, vous serez le fer de lance de l’exécution de tâches de recherche avancées visant à améliorer notre compréhension de la dynamique de la turbulence du vent et de son impact sur les systèmes d’énergie éolienne en mer. Votre principale responsabilité consistera à mettre en place et à calibrer des modèles de simulation à grande échelle (LES) de haute-fidélité afin d’évaluer la variabilité verticale et horizontale de la turbulence. Il s’agit de tirer parti de techniques de modélisation numérique, en particulier du modèle Meso-NH, pour résoudre la physique des structures turbulentes au sein de la couche limite de l’atmosphère marine.

Vous collaborerez étroitement avec des institutions de premier plan telles que le CNRM et le Fraunhofer IWES, jouant un rôle essentiel dans la validation des simulations LES par rapport aux observations du monde réel, y compris les données des profileurs lidar et des lidars à balayage. La première étape consistera à sélectionner les cas à simuler sur la base des conditions météorologiques et des observations de la turbulence. En effectuant des analyses complètes des caractéristiques de la turbulence dans des conditions environnementales variées (par exemple, différentes vitesses du vent, directions, stabilités), vous contribuerez à affiner les paramétrages de la turbulence qui sont essentiels pour les modèles à méso-échelle tels que WRF ou AROME.

En outre, vous dirigerez les efforts visant à caractériser l’évolution verticale et horizontale de la turbulence, en comblant le manque d’information entre les mesures à terre et en mer afin de dériver des mesures représentatives de la turbulence, essentielles pour les applications de l’énergie éolienne. Vos résultats permettront non seulement de faire progresser les connaissances scientifiques, mais aussi d’élaborer des stratégies pratiques pour optimiser la conception et l’exploitation des parcs éoliens en environnement offshore.

Ce poste offre une opportunité de s’engager dans une recherche interdisciplinaire à la pointe de la technologie des énergies renouvelables, avec la possibilité d’apporter des contributions significatives au développement durable des ressources éoliennes en mer. Au sein d’une équipe de recherche dynamique, vous aurez la liberté d’explorer des méthodologies innovantes et de contribuer à des publications dans des revues scientifiques à fort impact, de présenter vos travaux lors de conférences internationales, améliorant ainsi votre profil professionnel au sein des communautés académiques et industrielles.

Compétences requises

Formation initiale
Doctorat en sciences de l’atmosphère ou en dynamique des fluides, avec un accent sur l’énergie éolienne ou toute autre discipline pertinente

Connaissances spécifiques

Requises :
• Solides connaissances en matière de théorie et de modélisation de la turbulence
• Connaissance de la dynamique atmosphérique
• Expérience de la mise en place et de la validation de modèles LES
• Langages de programmation tels que Python ou MATLAB

Souhaitées :
• Expérience préalable dans la recherche sur l’énergie éolienne
• Connaissance de la technologie lidar et de son application aux mesures de turbulence
• Connaissance des interactions air-mer
• Familiarité avec la modélisation à méso-échelle (par exemple, AROME, WRF, UM, ICON, Meso-NH)
• Expérience dans le développement et la validation des paramétrages

Qualités professionnelles
• Analyse et de résolution de problèmes
• Excellentes capacités de communication et de collaboration
• Capacité à travailler de manière indépendante et au sein d’une équipe pluridisciplinaire
• Capacité avérée à publier des résultats de recherche dans des revues évaluées par des pairs

Conformément à la règlementation, à compétences égales, la priorité sera donnée aux personnes en situation de handicap.

AVERTISSEMENT : Si vous n’arrivez pas à soumettre votre candidature via notre site, veuillez nous l’adresser par mail à contactrh@france-energies-marines.org, en précisant la référence de l’offre dans l’objet.

 

Candidater

Emploi : Chercheur postdoctoral en simulation à grande échelle appliquée à l’éolien offshore (F/H/X)

Reference : FEM-SAS-2024-280

« * » indique les champs nécessaires

Your Name*
Types de fichiers acceptés : otf, rtf, txt, docx, doc, pdf, Taille max. des fichiers : 150 MB.
Types de fichiers acceptés : otf, rtf, txt, docx, doc, pdf, Taille max. des fichiers : 150 MB.
Types de fichiers acceptés : otf, rtf, txt, docx, doc, pdf, Taille max. des fichiers : 150 MB.
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Écran en superposition fermé pour la recherche