Chercheur postdoctoral en écotoxicologie marine sur les molécules libérées des systèmes de protection cathodique en milieu marin offshore (F/H) – Avertissement : veuillez nous adresser votre candidature directement et uniquement par mail à contactrh@france-energies-marines.org

  • Reference : FEM-SAS-2022-326
  • Type de poste : CDD
  • Durée : 12 mois
  • Localisation : Palavas Les Flots (34) - UMR MARBEC
  • Télécharger l'offre

Description de l'offre

Le.a post-doctorant.e sera intégré.e à l’équipe « Intégration Environnementale des EMR » et contribuera aux travaux du projet ECOCAP, qui vise à évaluer le risque chimique des éléments libérés par les protections cathodiques (anodes galvaniques ou à courant imposé) et les peintures anticorrosion sur le milieu marin. Ces protections sont utilisées dans tous les secteurs industriels en milieu marin, que ce soit dans les zones portuaires, sur les navires de transport ou encore sur les plateformes offshores d’extraction de gaz ou de pétrole. Avec la croissance du marché de l’éolien offshore en France, la question du potentiel impact des protections cathodiques sur l’environnement émerge et est mise en avant par les pouvoirs publics français, ainsi que par la société civile. Ceci se traduit par une attente forte des parties prenantes pour obtenir des preuves scientifiquement solides d’un impact limité de ces protections anticorrosion sur le milieu marin.

Missions

Le.a candidat.e interviendra principalement dans le lot « Controlled experimental exposures of galvanic anodes (GACP) and impressed current (ICCP) released elements » du projet.

Les missions attendues du candidat.e sont :

  • De réaliser une revue bibliographique sur les études associées à l’impact environnemental des molécules (en ciblant notamment l’aluminium) libérées lors de l’utilisation des systèmes de protection cathodique par anode galvanique (GACP) ;
  • De rédiger les protocoles sur les expérimentations qui seront mises en place pour exposer le modèle biologique (poisson medaka, Oryzias melastigma) aux molécules libérées par les systèmes de protection cathodique (bioessais en conditions aiguë et chronique). Les expérimentations devront suivre les dernières normes en vigueur adaptées aux espèces cibles ;
  • De réaliser les protocoles écotoxicologiques validés. Le.a candidat.e sera en charge des bioessais en condition aiguë et chronique ; il-elle devra prendre en charge les échantillons exposés de façon chronique pour la mesure des facteurs de bioaccumulation ;
  • De rédiger une synthèse et des recommandations issues des travaux menés et précédemment décrits. Ces recommandations feront partie d’un rapport de recommandations global.

Compétences requises

Formation initiale

Doctorat dans le domaine de l’écotoxicologie aquatique.

Connaissances spécifiques

Requises :

  • Expertise en écotoxicologie et biologie aquatique, et en expérimentation animale ;
  • Expérience solide dans la pratique des tests de toxicité menés en conditions contrôlées ;
  • Maîtrise des bases de données scientifiques pour recherche et synthèse bibliographique.

Souhaitées :

  • Connaissance du secteur des énergies marines renouvelables ;
  • Connaissance des protections anticorrosion (type protections cathodiques) ;
  • Connaissances des tests réglementaires de type OCDE notamment ceux utilisant les modèles poissons.

Qualités professionnelles

  • Rigueur scientifique ;
  • Goût pour la recherche appliquée (recherche industrielle) ;
  • Goût pour le travail en équipe mais aussi capacité à travailler de manière autonome.

Avertissement : en raison de problèmes sur le site, veuillez nous adresser votre candidature directement et uniquement par mail à contactrh@france-energies-marines.org

Candidater

EmploiChercheur postdoctoral en écotoxicologie marine sur les molécules libérées des systèmes de protection cathodique en milieu marin offshore (F/H) – Avertissement : veuillez nous adresser votre candidature directement et uniquement par mail à contactrh@france-energies-marines.org

Reference : FEM-SAS-2022-326

    Écran en superposition fermé pour la recherche