Projet APPEAL

Thèse – Modélisation écosystémique

Marie Le Marchand a brillamment soutenu sa thèse le 10 décembre sur la modélisation écosystémique des effets combinés du changement climatique et d’un parc éolien flottant dans le Golfe de Gascogne. Ces travaux ont été réalisés dans le cadre du projet APPEAL.

Vidéo de la soutenance

Les effets actuels du changement climatique dû aux émissions de gaz à effets de serre, sur les écosystèmes et les sociétés sont indéniables. La France dispose de nombreux gisements lui permettant de développer les Energies Marines Renouvelables, et notamment les parcs éoliens, afin d’opérer une transition énergétique. L’objectif de cette thèse est de mettre en place une approche écosystémique estimant les effets combinés de l’implantation d’un parc éolien flottant dans le Golfe de Gascogne et du changement climatique. Premièrement, un modèle de distribution spatiale des espèces a servi à projeter la niche écologique potentielle des espèces de poissons et de céphalopodes du Golfe de Gascogne,  ainsi que des espèces subtropicales non indigènes, indiquant une modification des communautés marines. Puis, plusieurs modèles Ecopath ont été mis en place pour projeter les conséquences de ces arrivées sur le réseau trophique actuel, illustrant de nombreux impacts. Enfin, une spatialisation de ces deux premières parties a été réalisée grâce au module Ecospace, pour simuler l’implantation d’un parc éolien flottant, avec ses effets sur la faune marine (i.e. effet récif, effet DCP et effet réserve), dans un écosystème déjà soumis au changement climatique. Les résultats indiquent des effets variés sur la faune marine à l’intérieur du parc.

Composition du jury:

  • Yunne-Jay SHIN: Rapportrice – Directrice de recherche, IRD
  • Jérémy LOBRY: Rapporteur – Directeur de recherche, INRAE
  • Yves-Marie PAULET : Examinateur – Professeur, Université de Bretagne Occidentale
  • Laëtitia BUISSON : Examinatrice – Maître de conférence, Université Paul Sabatier
  • Frida BEN RAIS LASRAM : Directrice de thèse – Maître de conférence, Université du Littoral Côte D’Opale
  • François LE LOC’H : Directeur de thèse – Directeur de recherche, IRD
  • Morgane LEJART : Encadrante – Responsable de Programme R&D, France Energies Marines
Écran en superposition fermé pour la recherche