L'Institut pour la Transition Énergétique
dédié aux Énergies Marines Renouvelables
RSS Actualités
France Energies Marines rejoint le programme international WREN
10/06/2020

France Energies Marines rejoint le programme international WREN

Recommandations pour une approche écosystémique des aires d’implantation d’EMR
29/08/2019

Sortie du rapport de recommandations pour une approche écosystémique des aires d’implantation d’EMR.

Rapport annuel 2019 IEA-OES
16/03/2020

Multiplication par 10 de l'énergie produite par les systèmes houlomoteurs et hydroliens depuis 2009

Débat public Normandie - Eolien en mer
02/03/2020

France Energies Marines et Normandie Université proposent 2 événements sur les apports de la recherche

Signature Convention ANR - FEM
24/01/2020

L’ITE vient de signer une convention de financement avec l’ANR pour un montant de 4M€ sur 2 ans.

MUSCATTS

Approches multi-échelles à deux sites hydroliens

Durée : 18 mois

Contexte

Les hydroliennes figurent parmi les technologies les plus avancées en matière d'énergies marines renouvelables (EMR). Le manque de connaissance concernant les caractéristiques des chargements fluides aux différents sites hydroliens induit certaines limitations dans la méthodologie utilisée pour l'estimation de la fatigue des composants mobiles tels que les pales et les rotors. Néanmoins, la prévision de la durée de vie en fatigue est un paramètre critique qui influe sur le coût actualisé de l'énergie (LCOE), et en particulier sur les stratégies en phases opérationnelle et de maintenance.
En effet, une prévision précise de la durée de vie des composants est nécessaire pour compléter le planning des opérations de maintenance prévues. A partir de ce planning, une boucle de rétroaction peut être appliquée à la conception des composants afin d'optimiser la maintenance nécessaire et les coûts élevés qui y sont associés. La définition structurelle de chaque composant peut également être révisée en conséquence et de nouveaux matériaux peuvent être intégrés si la durabilité prévue est insuffisante. Par conséquent, la précision de la prévision de la fatigue représente un problème critique dans le déploiement des hydroliennes.

Objectif

Améliorer l’identification des chargements fluides complexes en milieu hydrolien ouvert (houle + courant) afin d’améliorer la prédiction de performance et le dimensionnement en fatigue des composants mobiles.

Contenu scientifique

  • Description de la dynamique d’écoulement à deux sites hydroliens à fort potentiel (Raz Blanchard et Baie de Fundy au Canada).
  • Proposition de formulations pour la prise en compte des charges hydrodynamiques fluctuantes utilisées dans les calculs de fatigue.
  • Amélioration des modèles numériques pour simuler avec précision les flux complexes.
  • Proposition de recommandations pour les spécifications d’essais en bassin.

Partenaires

Les partenaires du projet MUSCATTS

Ce projet bénéficie d'un financement de France Energies Marines et de la Région Bretagne.