L'Institut pour la Transition Énergétique
dédié aux Énergies Marines Renouvelables
RSS Actualités
Campagne en mer APPEAL
30/04/2019

2e année de suivi en mer sur le site de Groix et Belle-Île pour étudier de manière intégrée leur impact

Vue panoramique de Marseille
30/04/2019

Ouverture d'une antenne à Marseille

Projet GEOSISMEM
04/05/2019

Diminuer le coût de la caractérisation des fonds marins

Réunions d'avancement suite
09/04/2019

Suite des réunions d'avancement

 Bastien Taormina, doctorant à France Energies Marines et l’Ifremer, devant son montage expérimental
28/02/2019

Le homard est‐il sensible au champ électromagnétique des câbles électriques sous‐marins ?

VALEF2

Modélisation hydro-aéroélastique d'éoliennes offshores flottantes

Durée : 2,5 ans

Description du projet

Le fonctionnement d’une éolienne flottante dépend d’une part de son comportement hydrodynamique (coque et système d’ancrage), et d’autre part de son comportement aérodynamique (rotor et génératrice). Il s’avère qu’un couplage fort existe entre les deux pour les concepts connus. L’optimisation du design structurel et des lois de contrôle commande requièrent donc le déploiement d’outils de simulations nouveaux ou l’adaptation d’outils existants. Ces outils nécessitent d’être validés notamment par des phases d’essais expérimentaux en bassin ou dans des souffleries, la qualification finale étant acquise par le retour d’expérience à la mer. Il s’agit de développer un ensemble de méthodologies et d’outils numériques et expérimentaux qui permettront d’optimiser la conception des éoliennes flottantes et ainsi d’améliorer qualité, les coûts et donc la compétitivité des produits développés par les industriels français.

Il s’avère impossible d’étudier simultanément le rotor et le flotteur en bassin pour des raisons physiques. Aussi, une double campagne d’essais est programmée :

  • Essais en soufflerie afin de caractériser le fonctionnement des rotors sur un support mobile, à l’aide d’un hexapode.
  • Essais en bassin avec un flotteur modulaire et deux types de rotor (hélicoïdal à axe vertical ou axe horizontal).
  • Parallèlement, des simulations seront menées avec les différents modèles numériques  identifiés.
  • Enfin, l’ensemble des résultats numériques et expérimentaux seront comparés pour établir des guidelines pour les études d’éoliennes flottantes.

Objectifs

  • Améliorer les connaissances du comportement des rotors en dynamique et de l’influence des paramètres de design sur le comportement.
  • Améliorer les outils de conception des industriels.
  • Optimiser le process d’ingénierie.
  • Dérisquer les phases de conception.
  • Préparer à la certification.

Partenaires

Responsable de projet : France Energies Marines

Les partenaires du projet VALEF2