L'Institut pour la Transition Énergétique
dédié aux Énergies Marines Renouvelables
RSS Actualités
Recommandations pour une approche écosystémique des aires d’implantation d’EMR
29/08/2019

Sortie du rapport de recommandations pour une approche écosystémique des aires d’implantation d’EMR.

Rapport annuel 2019 IEA-OES
16/03/2020

Multiplication par 10 de l'énergie produite par les systèmes houlomoteurs et hydroliens depuis 2009

Débat public Normandie - Eolien en mer
02/03/2020

France Energies Marines et Normandie Université proposent 2 événements sur les apports de la recherche

Signature Convention ANR - FEM
24/01/2020

L’ITE vient de signer une convention de financement avec l’ANR pour un montant de 4M€ sur 2 ans.

Nouvelles plongées en Méditerranée
09/12/2019

Nouvelles plongées en Méditerranée

OMDYN

Ombilicaux dynamiques pour les énergies marines renouvelables

Durée : 1 an

Description du projet

Contrairement à l'éolien posé, l'éolien flottant se caractérise par l'utilisation d'éléments de câble de transport d'énergie déployés entre le fond marin et la surface, au niveau de la structure flottante support de l'éolienne. Ces éléments, dits « câbles dynamiques », de plusieurs centaines de mètre de longueur, sont sollicités par les mouvements du support flottant, la houle, le courant marin, et sont de plus très sensibles à la bio-colonisation (biofouling). Ces câbles dynamiques sont aussi importants pour tous les systèmes de récupération des énergies marines renouvelables flottant (énergie thermique des mer, houlomoteur, hydrolien ou plateforme hybride). Le projet OMDYN a pour objectif d'apporter des premiers éléments de réponse aux besoins industriels spécifiques à l'éolien flottant sur les câbles dynamiques. Ces besoins concernent à la fois la conception du câble et son suivi en exploitation. Ce projet, qui s'inscrit dans un programme de recherche plus vaste, va permettre de dégager des orientations pour la réalisation d'un banc d'essais dédié aux câbles dynamiques et pour tester en conditions réelles une méthode SHM (Structural Health Monitoring) pour les câbles électriques moyenne et haute tension.

Objectifs

  • Estimer les caractéristiques mécaniques des composants.
  • Modélisation numérique du comportement hydromécanique globale du câble.
  • Caractérisation expérimentale en fatigue thermo-mécanique.
  • Monitoring pour le suivi en service de la durée de vie.

Partenaires

Coordination : France Energies Marines
Pilotage scientifique et technique : Centrale Nantes

Ce travail a bénéficié d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme Investissements d’Avenir (ANR-10-IEED-0006-09). Il est un des lauréats de l’appel à projets "Energies marines renouvelables" 2015 lancé dans le cadre de l’action "Instituts pour la Transition Energétique" du Programme des Investissements d’Avenir.
  
Logo Investissements d'Avenir