L'Institut pour la Transition Énergétique
dédié aux Énergies Marines Renouvelables
RSS Actualités
3e campagne hivernale de mesures
28/10/2019

Lancement de la 3e campagne hivernale de mesures

Essais hydrodynamiques en bassin
18/10/2019

Dernières avancées du projet OMDYN2

Projet de R&D DUNES
15/10/2019

Projet de R&D DUNES : réunion d'information à Dunkerque le 15 octobre

Conventionnement ITE France Energies Marines
03/09/2019

France Energies Marines reçoit l’accord de conventionnement en Institut de Transition Energétique et reçoit 4 M€ de financement

Pose plaques PVC sur la bouée du site MISTRAL pour étude du biofouling
29/08/2019

En août dernier, plusieurs plaques de PVC ont été installées sur la quille de deux bouées marques spéciales se trouvant en Méditerranée.

COASTWAVE

Analyse locale à haute résolution de la variabilité des vagues et des déferlements à partir d’imagerie satellite

Durée : 9 mois

Contexte

Pour que les énergies marines renouvelables (EMR) s'intègrent efficacement au mix énergétique français, il est indispensable qu’elles accroissent leur compétitivité à court et moyen terme. Les sous et sur-dimensionnements des convertisseurs d’énergie et de leurs composants périphériques, induisent respectivement des augmentations d’OPEX (réparations) ou de CAPEX (surcoût des systèmes). Une connaissance insuffisante des environnements hostiles où les systèmes EMR sont déployés influe donc sur leurs CAPEX et OPEX. Il est crucial de lever ce verrou scientifique pour dérisquer les projets EMR, attirer les investisseurs et permettre à la filière de se développer.
La méconnaissance des états de mer est particulièrement critique en zones côtières et littorales où seront implantés les futurs parcs commerciaux car les vagues y subissent des modifications importantes due à leurs interactions avec le fond. Ces processus sont difficiles à simuler, en conséquence les erreurs des modèles dans ces zones sont significativement plus importantes qu'au large.
L'autre point critique concerne les vagues déferlantes. Celles-ci peuvent induire des chargements plusieurs fois supérieurs à ceux causés par des vagues non déferlantes et peuvent endommager sévèrement les structures en mer. Le déferlement est un processus physique mal compris qu'il n'est pas possible de prédire avec précision.

Objectif

Caractériser les états de mer côtiers et le déferlement en utilisant des observations satellitaires.

Contenu scientifique

  • Modélisation des états de mer en zone côtière et littorale.
  • Développement et mise en pratique de méthodes innovantes d’extraction de paramètres géophysiques très locaux et quantitatifs, à partir d’imagerie satellite haute résolution.
  • Utilisation des analyses d’observations pour évaluer les résultats de modélisations.

Partenaires

Les partenaires du projet COASTWAVE

Ce projet est lauréat du 3e Challenge numérique CADO - Données Satellitaires porté par le Pôle Mer Bretagne Atlantique via l'initiative MORESPACE. Il bénéficie également d'une aide financière de l'Etat gérée par l'Agence Nationale de la Recherche, au titre du programme des Investissements d'avenir.

3e challenge numérique CADO

Logo Investissements d'Avenir