L'Institut pour la Transition Énergétique
dédié aux Énergies Marines Renouvelables
RSS Actualités
Projet GEOSISMEM
04/05/2019

Diminuer le coût de la caractérisation des fonds marins

Réunions d'avancement suite
09/04/2019

Suite des réunions d'avancement

 Bastien Taormina, doctorant à France Energies Marines et l’Ifremer, devant son montage expérimental
28/02/2019

Le homard est‐il sensible au champ électromagnétique des câbles électriques sous‐marins ?

Premiers travaux d'experts pour le projet COME3T
31/10/2018

Trois problématiques soumises, restitution prévue dans quelques mois

Enquête en ligne
12/02/2019

Participez au recueil des besoins des utilisateurs

News>Actualités>R&D collaborative

R&D collaborative

29/01/2019

Réunions d'avancement en série

Véritables temps d’échange sur les avancées réalisées et outils indispensables de pilotage de projet, les réunions d’avancement ont rythmé le mois de janvier. Quatre projets étaient concernés : BENTHOSCOPE2, CARAVELE, INDUSCOL et MHM-EMR.

Le 14/01 : BENTHOSCOPE2

Ce projet vise à tester l'utilisation d'outils d’acoustique passive dans un cadre d’étude d’impact d'un projet EMR. En parallèle, il s’intéresse aux impacts acoustiques des EMR sur le benthos. Une plateforme instrumentée de mesures (acoustique, vidéo, salinité, température…) a été développée en vue de corréler les sons émis par les animaux benthiques avec leurs conditions de vie. Pour cela, un suivi environnemental annuel est mené sur le site atelier de Sainte-Anne du Portzic, près de Brest.
Lors de la réunion, une part importante des échanges a concerné les expérimentations menées à l'automne dernier. Le but : déterminer les indicateurs acoustiques de différents habitats et « habitants » benthiques.

Le 15/01 : INDUSCOL

Ce projet a pour but d'étudier la durée de vie de collage composite structurel immergé dans le secteur des EMR. Il s'intéresse plus particulièrement à la santé du joint de colle en service et à l'évolution de ses propriétés mécaniques dans le temps.Les joints de colle étant fins, l'intégration de capteurs pour assurer ce suivi sans altérer les propriétés du joint représente un défis technique.
Les expérimentations de monitoring réalisées au niveau de l'interface colle/structure sont très prometteuses. Elles feront prochainement l'objet de publications scientifiques.

Le 21/01 : CARAVELE

Ce projet a pour objectif d'améliorer la caractérisation du vent afin de réduire les incertitudes dans l'évaluation des ressources et la conception des éoliennes. Pour cela, une exploitation conjointe des champs de vent modélisés, d'images satellitaires et d'observations in situ est actuellement menée.
Lors de la réunion, les échanges ont principalement porté sur l'exploitation des images satellitaires et les travaux d'amélioration de la variabilité verticale de la ressource éolienne en mer.

Le 21/01 : MHM-EMR

Ce projet vise à définir une méthodologie de suivi en service par une approche hybride monitoring/modèle numérique des lignes d'ancrage des systèmes EMR entrant dans la catégorie des modèles "digital twin". Les objectifs : anticiper les risques, réduire l'incertitude de l'estimation de la durée de vie des composants d'ancrage et ainsi optimiser le plan de maintenance.
La réunion a été l'occasion d'intenses discussions autour des spécificités des différents technologies EMR flottantes en fonction du flotteur, de leur ancrage et de la profondeur d'eau. D'un point de vue méthodologique, les paramètres clés de suivis sont identifiés et des stratégies d'identification au long-court sont mises en place en intégrant les contraintes de mesures indirectes mais aussi des conditions météos qui sont subies et non choisies. Le plan de travail inclus l'identification de l'impact de la qualité de la mesure sur le modèle afin de définir des indices de confiance.

  

Retrouvez les différents projets de R&D actuellement en cours : www.france-energies-marines.org/R-D/Projets-en-cours.