L'Institut pour la Transition Énergétique
dédié aux Énergies Marines Renouvelables
RSS Actualités
France Energies Marines rejoint le programme international WREN
10/06/2020

France Energies Marines rejoint le programme international WREN

Recommandations pour une approche écosystémique des aires d’implantation d’EMR
29/08/2019

Sortie du rapport de recommandations pour une approche écosystémique des aires d’implantation d’EMR.

Rapport annuel 2019 IEA-OES
16/03/2020

Multiplication par 10 de l'énergie produite par les systèmes houlomoteurs et hydroliens depuis 2009

Débat public Normandie - Eolien en mer
02/03/2020

France Energies Marines et Normandie Université proposent 2 événements sur les apports de la recherche

Signature Convention ANR - FEM
24/01/2020

L’ITE vient de signer une convention de financement avec l’ANR pour un montant de 4M€ sur 2 ans.

News>Actualités>Des évolutions significatives...

Des évolutions significatives...

15/03/2019

... dans le fonctionnement de France Energies Marines

Dans le cadre de sa demande de conventionnement en Institut pour la Transition Energétique (ITE), France Energies Marines a dû opérer deux évolutions significatives en termes de fonctionnement.
  
La première réside dans la création d’une Société par Actions Simplifiée (SAS) destinée à porter le futur ITE, ses activités de R&D et ses offres de services. Les statuts de cette nouvelle entité ont été déposés le 14 décembre dernier. La SAS France Energies Marines compte actuellement six associés fondateurs. Deux augmentations de capital sont prévues en 2019 pour permettre l’intégration de 14 associés supplémentaires ayant souhaité rejoindre l’ITE et s’impliquer dans sa gouvernance. La SAS France Energies Marines propose également aux entités qui le souhaitent de collaborer dans le cadre des projets collaboratifs soutenus par le Programme Investissements d’Avenir (PIA) en s’engageant auprès de l’Institut avec un statut de contributeur.
   
La seconde évolution porte sur l’activité de R&D soutenue par le PIA pour laquelle n’y aura plus d’appels à projets, mais une consolidation annuelle appelée (CoReD) basée sur les thématiques prioritaires de la feuille de route scientifique et technique de l’Institut. Trois instances interviennent à ce niveau :

  • Le Comité Recherche & Développement (CRD), regroupant tous les actionnaires et contributeurs de la SAS, qui propose des projets et participe à leur montage. Il donne également son avis sur la sélection des nouveaux projets.
  • Le Comité Scientifique & Technique (CST), composé de 8 experts tiers à France Energies Marines, qui donne les grandes orientations sur la stratégie de R&D et évalue l’excellence de l’activité des programmes S&T de l’Institut. Il donne également son avis sur la sélection des nouveaux projets.
  • Le Conseil d’Administration (CA), constitué de 10 membres élus parmi les actionnaires de la SAS, sélectionne les nouveaux projets en tenant compte des avis émis par le CRD, le CST et la Direction de France Energies Marines.

   

Fonctionnement de la CoReD

  

Le 14 mars, s’est tenu à Rennes le premier CRD de la CoReD 2019. Les membres de France Energies Marines ont manifesté beaucoup d’intérêt pour les thématiques de R&D proposées, ce qui a permis des échanges riches et constructifs.