L'Institut pour la Transition Énergétique
dédié aux Énergies Marines Renouvelables
RSS Actualités
France Energies Marines rejoint le programme international WREN
10/06/2020

France Energies Marines rejoint le programme international WREN

Recommandations pour une approche écosystémique des aires d’implantation d’EMR
29/08/2019

Sortie du rapport de recommandations pour une approche écosystémique des aires d’implantation d’EMR.

Rapport annuel 2019 IEA-OES
16/03/2020

Multiplication par 10 de l'énergie produite par les systèmes houlomoteurs et hydroliens depuis 2009

Débat public Normandie - Eolien en mer
02/03/2020

France Energies Marines et Normandie Université proposent 2 événements sur les apports de la recherche

Signature Convention ANR - FEM
24/01/2020

L’ITE vient de signer une convention de financement avec l’ANR pour un montant de 4M€ sur 2 ans.

Espace presse>04/12/2018 - Deux campagnes à la mer en Occitanie, au large de Leucate, pour étudier de manière intégrée l’impact des parcs éoliens flottants

04/12/2018 - Deux campagnes à la mer en Occitanie, au large de Leucate, pour étudier de manière intégrée l’impact des parcs éoliens flottants

Deux campagnes à la mer se sont déroulées du 2 au 8 avril et du 2 au 7 septembre 2018 dans le cadre du projet de recherche APPEAL, coordonné par France Energies Marines et piloté scientifiquement par l’Université de Bretagne Occidentale. Ces campagnes ont été menées au large de Leucate - Le Barcarès, sur le site de la future ferme pilote des Eoliennes Flottantes du Golfe du Lion, par le Laboratoire d’Eco-géochimie des Environnements Benthiques (LECOB) de l’Observatoire Océanologique de Banyuls. Au programme : collecte et observation de la faune des fonds marins de la zone sur 2 saisons différentes.
APPEAL, qui regroupe 17 partenaires académiques et privés, dont ENGIE Green et RTE, est soutenu par le Parc naturel marin du golfe du Lion. Grâce à une approche intégrée, les résultats issus du terrain couplés aux travaux de modélisation numérique permettront de renforcer l’évaluation des effets des parcs éoliens flottants sur le fonctionnement des écosystèmes côtiers. L’objectif : remettre en perspective ces effets dans un contexte global de changement climatique et de présence de diverses activités anthropiques afin de proposer in fine des outils d’aide à l’intégration de ces parcs en mer.