L'Institut pour la Transition Énergétique
dédié aux Énergies Marines Renouvelables
RSS Actualités
Premiers travaux d'experts pour le projet COME3T
31/10/2018

Trois problématiques soumises, restitution prévue dans quelques mois

Enquête en ligne
12/02/2019

Participez au recueil des besoins des utilisateurs

Conventionnement ITE France Energies Marines
15/03/2019

... dans le fonctionnement de France Energies Marines

Vague déferlante
11/02/2019

3 membres de notre équipe ont été accueilli par l'Université du Rhode Island

Réunions d'avancement
29/01/2019

Réunions d'avancement en série

Espace presse

Espace presse

13/02/2019 - Le homard est‐il sensible au champ électromagnétique des câbles électriques sous‐marins ?

Parmi  de  potentiels  impacts  des  énergies  marines  renouvelables,  une  interrogation  revient fréquemment : quel peut être l’effet du champ électromagnétique, produit par le câble d’export, sur  les organismes vivant au fond de la mer ? Pour élucider cette question, une expérimentation  extrêmement  innovante, avec un dispositif conçu par MAPPEM Geophysics,  vient  d’être  réalisée  par  France  Energies  Marines  et  l’Ifremer,  en  collaboration avec l’Institute of Marine Research de Norvège. Il s’agit d’une des toutes premières  mondiales dans le domaine.

04/12/2018 - Deux campagnes à la mer en Occitanie, au large de Leucate, pour étudier de manière intégrée l’impact des parcs éoliens flottants

Deux campagnes à la mer se sont déroulées du 2 au 8 avril et du 2 au 7 septembre 2018 dans le cadre du projet de recherche APPEAL, coordonné par France Energies Marines et piloté scientifiquement par l’Université de Bretagne Occidentale. Ces campagnes ont été menées au large de Leucate - Le Barcarès, sur le site de la future ferme pilote des Eoliennes Flottantes du Golfe du Lion, par le Laboratoire d’Eco-géochimie des Environnements Benthiques (LECOB) de l’Observatoire Océanologique de Banyuls. Au programme : collecte et observation de la faune des fonds marins de la zone sur 2 saisons différentes.
APPEAL, qui regroupe 17 partenaires académiques et privés, dont ENGIE Green et RTE, est soutenu par le Parc naturel marin du golfe du Lion. Grâce à une approche intégrée, les résultats issus du terrain couplés aux travaux de modélisation numérique permettront de renforcer l’évaluation des effets des parcs éoliens flottants sur le fonctionnement des écosystèmes côtiers. L’objectif : remettre en perspective ces effets dans un contexte global de changement climatique et de présence de diverses activités anthropiques afin de proposer in fine des outils d’aide à l’intégration de ces parcs en mer.

16/11/2018 - Une journée technique et scientifique dédiée aux énergies marines renouvelables

Le 26 novembre, dans le cadre du programme off des Assises de l’économie de la mer, France Energies Marines organise sa deuxième tribune scientifique et technique dédiée aux énergies marines renouvelables. Cet événement, qui se tiendra à l’IMT Atlantique de Brest, regroupera les principaux acteurs du secteur pour échanger sur les enjeux techniques et présenter les avancées scientifiques du domaine. Le conférencier à l’honneur est le Pr Torgeir Moan, spécialiste de renommée internationale en matière d’éolien flottant. 20 scientifiques issus du domaine académique et du secteur privé interviendront lors de 4 tables rondes ayant pour thèmes : les liaisons fonds-surfaces, l’étude des évènements extrêmes en mer, les sites d'essais nationaux offshores, les réseaux trophiques et l’approche socio-écosystémique.

07/11/2018 - Expérimentation inédite au phare de la Jument

France Energies Marines coordonne un projet collaboratif visant à mieux connaître les états de mer en cas de tempêtes, afin d’optimiser le dimensionnement des systèmes de récupération d’énergies renouvelables. Originalité de ce projet : utiliser le phare de la Jument situé près de l’île d’Ouessant comme un dispositif expérimental à l’échelle 1:1. La campagne de mesures effectuée durant l’hiver 2017-2018 après le déploiement d’un matériel de pointe sera réitérée dans les semaines à venir.

21/09/2018 - Réunion d’information concernant le site d’essai en mer MISTRAL

Suite à la pérennisation de l’autorisation d’exploitation du site d’essai en mer MISTRAL en juillet dernier, une réunion d’information s’est tenue le 14 septembre dans les locaux de la mairie de Port-Saint-Louis-du-Rhône. L’objectif ? Echanger avec les acteurs clés du secteur sur le projet d’observatoire de l’environnement porté par France Energies Marines et les possibilités qu’offrent ce site quant aux développements technologiques en soutien au déploiement de l’éolien flottant en Méditerranée.

14/08/2018 - Début des campagnes à la mer pour étudier de manière intégrée l’impact des parcs éoliens flottants

Une campagne à la mer va se dérouler du 17 au 30 août 2018 dans le cadre du projet de recherche APPEAL, coordonné par France Energies  Marines  et piloté scientifiquement  par l’Université de Bretagne Occidentale. Cette campagne sera menée sur le site de la future ferme pilote des Eoliennes Flottantes de Groix et Belle-Île, projet lauréat de l’ADEME développé par un consortium composé d’EOLFI, CGN Europe Energy, La Caisse des Dépôts et Meridiam. Au programme de la semaine : collecte
de la faune des fonds marins de la zone.
APPEAL regroupe 17 partenaires académiques et privés, ainsi que des professionnels de la mer tels que le CDPMEM du Morbihan. Grâce à une approche intégrée associant sciences de la nature et sciences humaines et sociales, les résultats issus du terrain couplés aux travaux de modélisation numérique permettront de mesurer les effets des parcs éoliens flottants sur le fonctionnement des écosystèmes côtiers et proposer des outils d’aide à l’intégration de telles infrastructures en mer.

21/07/2018 - Premier déploiement de matériel d’étude environnementale sur le site d’essai en mer du Golfe de Fos

Le  21  juillet,  une  bouée  de  marquage  instrumentée,  première  pierre  d’un  projet d’observatoire environnemental, a été déployée avec succès sur le site d’essai en mer du Golfe de Fos. La concession reste ainsi valide jusqu’en 2026. Ce déploiement concrétise le statut de cette zone en tant que premier site d’essai en mer dédié à l’éolien flottant en Méditerranée. L’opération, coordonnée par France Energies Marines, a été financée par la Région SUD - Provence-Alpes-Côte d’Azur et par la Métropole Aix-Marseille Provence sur son territoire Istres Ouest Provence.