L'Institut pour la Transition Énergétique
dédié aux Énergies Marines Renouvelables
RSS Actualités
Recommandations pour une approche écosystémique des aires d’implantation d’EMR
29/08/2019

Sortie du rapport de recommandations pour une approche écosystémique des aires d’implantation d’EMR.

Rapport annuel 2019 IEA-OES
16/03/2020

Multiplication par 10 de l'énergie produite par les systèmes houlomoteurs et hydroliens depuis 2009

Débat public Normandie - Eolien en mer
02/03/2020

France Energies Marines et Normandie Université proposent 2 événements sur les apports de la recherche

Signature Convention ANR - FEM
24/01/2020

L’ITE vient de signer une convention de financement avec l’ANR pour un montant de 4M€ sur 2 ans.

Nouvelles plongées en Méditerranée
09/12/2019

Nouvelles plongées en Méditerranée

Espace presse

Espace presse

[1-10 / 20]
1 2 / 2

29/04/2020 - Au sein de FIT, IRT et ITE vont conjuguer leurs forces afin de développer des innovations souveraines, soutenables et résilientes pour le « monde d’après »

Lors de son assemblée générale qui s’est tenue ce 29 avril 2020, l’association FIT (French Institutes of Technology) a acté une modification de ses statuts lui permettant d’accueillir les 8 ITE (Instituts pour la Transition Énergétique) en tant que membres aux côtés des 8 IRT (Instituts de Recherche technologique). FIT regroupe désormais 16 instituts qui partagent les mêmes fondamentaux en matière de recherche multi-partenariale public-privé. Ils vont ainsi resserrer encore leurs liens et leurs forces dans le but de faire émerger les innovations françaises basées sur des approches disruptives qui seront nécessaires pour accélérer deux grandes transitions : la transition industrielle et la transition énergétique.

23/03/2020 - Champ magnétique des câbles électriques sous‐marins : 1ers résultats expérimentaux sur la sensibilité du homard européen

Le comportement des juvéniles de homard européen n'est pas affecté par un champ magnétique d’une intensité similaire à celle mesurée et modélisée à un mètre de certaines interconnexions de très grande puissance (1 GW). C'est le principal résultat d'une étude menée par l'Ifremer et France Energies Marines, en collaboration avec MAPPEM Geophysics, une PME bretonne, et l’Institute of Marine Research de Norvège.

02/2020 - Les apports de la recherche dans le développement de l’éolien en mer - Evénement à Caen le 13 mars

L’université de Caen Normandie et France Énergies Marines s’associent pour proposer une journée de vulgarisation scientifique autour du thème de l’éolien offshore et des travaux de recherche associés, le vendredi 13 mars 2020. Cet événement s’inscrit dans le cadre du débat public ouvert à propos d’un futur appel d'offres de l'État pour la construction d’un nouveau parc éolien d'une puissance de 1 GW au large des côtes normandes. Labellisé par la Commission nationale du débat public, il constitue la première phase du débat relative à l’information au public.

02/2020 - Les apports de la recherche dans le développement de l’éolien en mer - Evénement au Havre le 12 mars

Dans le cadre du débat public ouvert à propos d’un futur appel d'offres de l'État pour la construction d’un nouveau parc éolien d'une puissance de1 GW au large des côtes normandes, l’université Le Havre Normandie et France Energies Marines s’associent pour proposer, le 12 mars 2020, une journée dédiée à la vulgarisation scientifique auprès des publics scolaires et apporter l’éclairage d’enseignants-chercheurs et de chercheurs auprès du grand public lors d’une conférence-débat centrée sur la question de la production d’énergie éolienne en mer.

25/02/2020 - COME3T, une démarche originale et efficace pour hiérarchiser les enjeux environnementaux des EMR

Depuis 2018, COME3T réunit un ensemble d’acteurs nationaux de la filière EMR afin d’adresser des questions d’ordre environnemental à un comité d’experts neutres et indépendants. Les questions traitées sont élaborées à partir des enjeux identifiés par la filière et sur la base des interrogations du public concernant l’intégration de ces énergies nouvelles dans le contexte français. C’est cette connexion forte entre les préoccupations des différentes parties prenantes qui fait l’originalité de la démarche.

18/02/2020 - Une tribune scientifique riche de résultats innovants en matière d’énergies marines renouvelables

Le 20 mars, France Energies Marines organise sa 3e Tribune Scientifique & Technique dédiée aux énergies marines renouvelables (EMR) à l’Ecole des Ponts ParisTech. Cet événement regroupera les principaux acteurs du secteur pour échanger sur les enjeux techniques et présenter les avancées scientifiques du domaine.
Des représentants du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire et du Secrétariat Général Pour l'Investissement ouvriront cette journée, preuve du soutien réaffirmé de l’Etat à notre Institut pour la Transition Energétique.
La conférencière à l’honneur est le Dr Andrea Copping, spécialiste de renommée internationale en matière d’étude des impacts environnementaux des EMR. 20 scientifiques issus du domaine académique et du secteur privé interviendront lors de 4 tables rondes ayant pour thèmes : la dynamique des fonds marins, l’influence du biofouling, les recommandations environnementales et l’optimisation des parcs.

06/01/2020 - Nouvelle identité graphique pour France Energies Marines

Après 8 ans d’activité, France Energies Marines, désormais Institut pour la Transition Energétique conventionné par l’Etat français, vient d’opérer une refonte de son identité visuelle. Cette refonte vise à marquer la nouvelle dynamique de la structure dont les réalisations sont maintenant portées par une Société par Actions Simplifiée (SAS).

02/09/2019 - France Energies Marines reçoit l’accord de conventionnement en Institut de Transition Energétique et reçoit 4 M€ de financement

Le 30 août 2019, le Premier Ministre a donné son accord pour la poursuite du financement au bénéfice de France Energies Marines, l’Institut pour la Transition Energétique (ITE) dédié aux énergies marines renouvelables (EMR). Ce soutien de l’Etat, au travers du Programme des Investissements d’Avenir, se concrétise par un cofinancement initial de 4 millions d’euros sur 2 ans alloué sur une nouvelle enveloppe gérée par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). La reconnaissance en ITE et l’attribution de ce montant constituent un levier considérable pour la réalisation de programmes de R&D mutualisés au sein de France Energies Marines.

27/08/2019 - 1ère campagne en mer au large de Dunkerque pour étudier les interactions entre éoliennes et dunes sous-marines

Formées par l’action combinée des courants marins et de la houle, les dunes hydrauliques sont relativement fréquentes dans les futures zones d’implantation des parcs offshores envisagées en Mer du Nord et en Manche. Pour étudier ces problématiques, le projet de recherche et développement collaboratif DUNES a démarré en avril dernier. Dans ce cadre, plusieurs campagnes d’études des fonds marins sont programmées de 2019 à 2021 sur le site du futur parc éolien de Dunkerque. Les deux premières seront menées du 4 au 6 septembre et du 23 au 25 septembre 2019.

20/08/2019 - 2e année de suivi en mer sur le site de Groix et Belle-Île pour étudier de manière intégrée l’impact des parcs éoliens flottants

Suite aux trois campagnes à la mer réalisées en avril 2018, août 2018 et mai 2019, une nouvelle campagne va se dérouler du 29 août au 8 septembre dans le cadre du projet de R&D collaboratif APPEAL, coordonné par France Energies Marines et piloté scientifiquement par l’Université de Bretagne Occidentale. Cette campagne va poursuivre, sur le même site que l’année dernière, à savoir celui de la future ferme pilote des Eoliennes Flottantes de Groix et Belle-Île, la collecte de données sur l’écosystème : mesures de paramètres environnementaux ainsi que collecte de plancton et d’animaux benthiques.
En couplant ces informations issues du terrain à des travaux de modélisation numérique, le projet APPEAL permettra d’appréhender les effets potentiels des parcs éoliens flottants sur le fonctionnement des écosystèmes côtiers. Des outils d’accompagnement de l’intégration de telles infrastructures en mer pourront alors être proposés.