L'Institut pour la Transition Énergétique
dédié aux Énergies Marines Renouvelables
RSS Actualités
26/07/2017

Logo FEM

1)Ingénieur(e) de Recherche en Calcul de Structure

2)Ingénieur(e) de Recherche en Mathématiques Appliquées au Génie Industriel

22/02/2017

FEM Symbol Christophe Chabert fait un bilan de la progression de France Energies Marines

11/04/2017

Logo OES Increased collaboration is key to overcoming challenges faced by the ocean energy sector

22/02/2017

FEM Symbol FEM a présenté de premiers résultats et ses perspectives à l’occasion de sa Tribune Scientifique & Technique

22/02/2017

FEM Symbol En association avec FEM, l'ANR lance le 3ème AAP EMR ITE

Actualités>Quoi de neuf?>Projet EOF EOLINK
En savoir +

Projet EOF EOLINK

10/03/2016

eolink_face.jpg EOLINK: Projet EMR ITE 2015- on en parle!

Bandeau_AAP_EMR_2016_V2.png

EOLINK

Marseille – France - Mercredi 9/03/2016  – La continuité est assurée. La Région continue à miser sur l’éolien flottant offshore. La deuxiène journée scientifique consacrée à l'éolien offshore organisée par le GdR « Energies Marines Renouvelables » du CNRS la 2ème qui précède les rencontres FOWT’16* en sont la meilleure preuve. Marc Guyot, de la société EOLINK, a fait l’ouverture en présentant un concept innovant d'éoliennes flottantes de grande taille  (structure, flotteur et système d’ancrage) de plus de 10MW

Le projet EOLINK est l’un des lauréats de l’ITE EMR ANR-France Energies Marines lancé en juillet 2015 (ICI) dont les résultats avaient été annoncés le 22 décembre dernier ICI

Le concept breveté EOLINK remplace le mât classique par plusieurs bras (trois mâts). Cette assemblage permet de mieux distribuer les contraintes structurelles. Grâce à sa rigidité, cette architecture supprime également les problèmes de vibrations inhérents au mât unique.

Pour s'orienter face au vent, c'est l'ensemble de la structure flottante qui tourne autour de son point d'amarrage, à l'instar de ce qui est utilisé dans le domaine pétrolier pour l'ancrage des barges de stockages. Ceci permet de simplifier les opérations d'installation et de maintenance. En effet, à la différence des autres concepts d'éoliennes flottantes, la mise en place des lignes d'ancrages est réalisée indépendamment de l'installation des éoliennes. De la même façon, l'installation des lignes électriques sous-marines est découplée.

Par ailleurs, EOLINK développe des stratégies de contrôle commande réduisant les chargements mécaniques. Ainsi, la résistance à la fatigue et la durée de vie sont supérieures, tandis que la taille du flotteur est minimale.

Le bénéfice attendu en termes de coût de production électrique est supérieur à 20%.

Des essais en bassin à l'échelle 1:50, avec houle et vent sont en cours de réalisation à l'IFREMER-Brest dans le cadre d'un projet ANR-France Energies Marines.

Source: Newsletter energiesdelamer.eu

eolink_face.jpg